La sculpture retrouvée d'Emile Sourdillon, fondateur de l'Institut de Touraine

La tête d'Emile Sourdillon retrouvée

Fondateur de l'Institut de Touraine en 1912, une sculpture en marbre d' Emile Sourdillon a été créée en son hommage mais la tête sera volée en mai 2008.

C'est le lundi 14 juillet, le jour de la fête national que la tête sera retrouvée à la vue de tous à la basilique Saint-Martin (voir photo), ramenée au commisariat par une soeur de la basilique Saint-Martin.

Le voleur de 2008 aurait ainsi changé d'avis et décidé de rendre à l'Institut de Touraine la tête de son fondateur valant une petite fortune.

En effet, créée par Georges Delperrier, l'oeuvre de ce sculpteur français vaudrait plusieurs milliers d'euro !

Admis à l'École des beaux-arts de Paris et à l'École nationale supérieure des arts décoratifs, cet artiste né à Paris en 1965 décida de suivre sa femme à l'âge de 33 ans dans notre belle ville de Tours qui, elle, deviendra professeur de science après avoir intégré l'école normale Supérieure.

Le voleur n'a toujours pas été retrouvée mais, après avoir l'avoir perdu en 2008, l'Institut de Touraine retrouve sa tête.

 

Histoire: En 1897, Edmond Sourdillon, professeur au Lycée Descartes de Tours, ouvre une antenne de l'Alliance française qu'il destine à la création d'un cours de vacances pour étrangers. Ce cours de français trouve très vite le succès, particulièrement auprès du public britannique invité par le Board of Education de Londres à venir séjourner dans une région de France réputée pour la qualité de l'accent et la richesse de son patrimoine culturel. Langue et culture, les deux principes de l'enseignement sont déjà posés. Ce cours de vacances sera la matrice d'où naîtra l'Institut d'études françaises de Touraine, plus connu sous le nom d'Institut de Touraine.